Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

Jésus était-il le messie? Réponse à des objections juives

Merci aux contributeurs du discord Saint John Newman


Verset: Zacharie VIIl, 23: Ainsi parle l’Eternel des armées: En ces jours-là, dix hommes de toutes les langues des nations saisiront un Juif par le pan de son vêtement et diront: Nous irons avec vous, car nous avons appris que Dieu est avec vous.

Argument: Un juif utilise ce verset pour prouver que Dieu est avec lui

Accomplissement réel: Les peuples païens sont bel et bien rentrés dans le bercail du Seigneur à la suite de la prédication de l’Evangile par les apôtres, la promesse a donc déjà été réalisée lorsque les hommes de toutes les nations ont accepté le Dieu d’Israël tandis que les juifs le rejettaient au même moment. Le verset est à mettre en parallèle avec celui qui le précède, en effet le prophète nous annonce aussi que des peuples nombreux et des nations puissantes viendront chercher le Seigneur à Jérusalem, ce qui, depuis l’Empire Romain, ne cesse d’être vérifié de manière historique.


Verset: Zacharie VI, 12: Tu lui parleras en ces termes : Ainsi parle Yahweh des armées : Voici un homme dont le nom est Germe ; il lèvera en son lieu, et il bâtira le temple de Yahweh.

Argument: Un juif utilise ce verset pour tenter de prouver que Jésus n’est pas le Christ car il n’aurait pas bâti de temple.

Accomplissement réel: La reconstruction du Temple de Jérusalem étant attribuée à Zorobabel, il est évident qu’ici le prophète ne parle pas d’une construction physique mais bien métaphysique. En effet nous apprenons que la mission du Messie fut de construire un temple spirituel beaucoup plus relevé que ce que les juifs entendent dans leur matérialisme probablement hérité des saducéens.


Verset: Isaïe II, 4: Il sera l’arbitre des peuples et le juge de nations nombreuses. Ils forgeront leurs épées en socs de charrue ; et leurs lances en faucilles. Une nation ne lèvera plus l’épée contre l’autre, et l’on n’apprendra plus la guerre.

Argument: Un juif utilise ce verset pour tenter de montrer que Jésus n’est pas le Christ car il y’a toujours des guerres dans le monde.

Accomplissement réel: La complète réalisation de cette prophétie ne peut avoir lieu que lors de la consommation des siècles, en effet, sur cette terre le mal subsistera toujours à côté du bien de part la corruption dont les hommes souffrent depuis Adam. En revanche la prophétie est parfaitement accomplie dans la catholicité qui est seule unie depuis vingt siècles, tandis que toute les organisations d’origine humaine sont divisées souvent en quelques décénies tout au plus.


Verset: Isaïe XLIII, 5-7: Ne crains point, car je suis avec toi ; de l’orient je ramènerai ta postérité, et de l’occident je te rassemblerai. Je dirai au septentrion : « Donne-les ! » et au midi :  » Ne les retiens pas ! Ramène mes fils des pays lointains et mes filles de l’extrémité de la terre, tous ceux qui portent mon nom, que j’ai créés pour ma gloire, que j’ai formés et que j’ai faits.

Argument: Un juif utilise ce verset en tenant d’expliquer que le peuple juif n’était pas rassemblé à l’époque du Christ.

Accomplissement réel: Dieu a, depuis la fondation de son Eglise, rassemblé des personnes en Orient et en Occident au sein de la Jérusalem céleste, la prophétie est donc accomplie.


Verset: Jérémie XXXI, 34: Un homme n’enseignera plus son prochain, ni un homme son frère, en disant : « Connaissez Yahweh ! » Car ils me connaîtront tous, depuis les petits jusqu’aux grands, — oracle de Yahweh. Car je pardonnerai leur iniquité, et je ne me souviendrai plus de leur péché.

Argument: Un juif tente de prouver que Jésus n’était pas le Christ car il y’a toujours des enseignants.

Accomplissement réel: Le verset fait référence au Saint Esprit, qui depuis près de XX siècles enseigne les hommes leur donnant accès à des révélations supérieurs, de plus en lisant le verset précédent, nous voyons que le prophète fait ici mention de la nouvelle alliance qui selon les juifs ne peut pas exister, autrement dit, le juif utilisant ce verset contredit sa propre doctrine.


Argument: Jésus accompli la Loi, autrement dit il l’abolie, puisqu’il supprime de nombreuses lois comme le chabbat, les lois sur l’impureté/pureté, les lois du Masser (donner 10% aux Lévi etc.. etc..), autorise la consommation de porc, supprime la circoncision (bon ça c’est en réalité Paul) et j’en passe, alors que la Torah dit explicitement qu’il ne faut rien ajouter, ni rien retrancher, et que la doit être appliquée intégralement pour l’éternité (Deutéronome 12, 32, Deutéronome 29, 29, Psaumes 111,7-8)

Réfutation: Dieu ne change rien à l’ancienne alliance, mais comme dit précedemment, il met en place une nouvelle alliance, avec une Loi non plus scripturaire, mais une nouvelle Loi infuse par l’Esprit de Dieu dans chaque homme; mais laissons le prophète Jérémie nous l’exposer plus clairement: « Voici que des jours viennent, — oracle de Yahweh, où je concluerai avec la maison d’Israël et avec la maison de Juda une alliance nouvelle, non comme l’alliance que je conclus avec leurs pères, le jour où je les pris par la main pour les faire sortir du pays d’Égypte, alliance qu’eux ont rompue, quoique je fusse leur époux. Car voici l’alliance que je ferai avec la maison d’Israël, après ces jours-là, — oracle de Yahweh : Je mettrai ma loi au dedans d’eux, et je l’écrirai sur leur cœur ; et je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple. » (Jer. XXXI, 31-33)


Argument: Selon les 2 généalogies de Jésus, il ne peut pas être le Messie puisque l’affiliation tribale ne se transmet pas par adoption (concept totalement inexistant dans la Bible), ni par la mère (Nombres 1:18 , Esdras 2:59), et même si elle se transmettait par la mère il ne pourrait malgré tout pas être le Messie puisque la lignée la généalogie de Luc révèle que Jésus descend de David par son fils Nathan, alors qu’il faut descendre de David par son fils Salomon. ( Luc 3:31 , II Samuel 7, 12-16)

Réfutation: L’affiliation tribale se transmet par adoption contrairement à ce qui est énoncé, par exemple, le fidèle espion Caleb était biologiquement le fils d’un non-juif nommé Jéphoné (Nombres 32, 12), mais il fut adopté dans la tribu de Juda et attribué à la lignée de Hesron (1 Chroniques 2, 18). De plus il y’avait des adoptions à tritre posthume avec notemment le mariage lévirat, en effet si un homme mourrait sans enfant, son frère devait épouser la veuve et l’enfant né de se mariage était adopté par le défunt. Il s’en suit que l’adoption est l’explication la plus probable des deux pères de Salathiel. Jérémie avait prophétisé que les descendants (biologiques) de Jéchonias ne s’assoiraient jamais sur le trône de Juda (Jérémie 22, 30). Ainsi la succession légale passa à la lignée de Nathan et Salathiel. Bien que biologiquement le fils de Neri, Salathiel a été compté comme le fils de Jéchonias pour la poursuite de la lignée royale. Il semble que Salathiel soit mort sans enfant et que son frère Phadaïas ait rempli les obligations d’un frère et ait engendré Zorobabel (1 Chroniques 3, 17-19 avec Esdras 3, 2, etc.).


Argument: Aucun juif, pas même un seul n’avait cru en un Messie qui devait mourir puis ressusciter, ni qu’il serait Dieu incarné.

Réfutation: C’est le Messie, c’est-à-dire Jésus, qui amène la compréhension parfaite des écritures étant donné que même les apôtres qui l’avaient reconnu comme Christ, lorsque Jésus leur annonçait qu’il devait souffrir, mourir puis ressusciter ne comprenaient rien à ce qu’il leur disait puisqu’ils s’attendaient à un Messie glorieux celui qu’on nomme plus communément : Le Messie fils de David. Ce n’est qu’après avoir accompli la purification des péchés que les disciples comprirent les paroles des prophètes ; comme Jésus le dit : Alors Jésus leur dit: O hommes sans intelligence, et dont le cœur est lent à croire tout ce qu’ont dit les prophètes! Ne fallait-il pas que le Christ souffrît ces choses, et qu’il entrât dans sa gloire? ; Alors il leur ouvrit l’esprit, afin qu’ils comprissent les Écritures (Luc 24:25-26.45). Après cet épisode, les apôtres recevront l’Esprit-Saint qui les conduira dans toute la vérité comme Jésus l’avait promis. Ce n’est aucunement comparable avec les juifs qui fautaient sans cesse et qui avaient la vue voilée par le Dieu d’Israël ( Ésaïe 6:9 ; Ésaïe 29:9-14 ; Jérémie 5:21. Mais là où le péché à abondé, la grâce à surabondé : Ésaïe 29:18 : En ce jour-là, les sourds entendront les paroles du livre; Et, délivrés de l’obscurité et des ténèbres, Les yeux des aveugles verront. Bien sûr, il y aura toujours un reste de juifs qui subsistera jusqu’à la seconde venue du Messie, en attendant il est dit que les juifs erreront jusqu’à ce qu’ils reviennent vers l’Éternel : Osée 3:4-5


Argument: Les chrétiens parlent de la Loi mosaique comme d’une malédiction (Galates 3:13) tendis que l’« Ancien-Testament » parle du rejouissement du coeur (Psaumes 19,8-9), des délices de la Loi (Psaume 119) et va jusqu’à affirmer qu’elle est un arbre de vie (Proverbes 3, 18). On est bien loin de la conception paulienne de la Loi. En réalité Paul en a une conception erronée comme le témoigne le verset Galates 3:13, puisqu’il tronque le sens de Deutéronome 27, puisque celle-ci décrète simplement la peine capitale contre le criminel, et n’a rien à voir avec ce que Paul lui fait dire.

Réfutation: C’est une incompréhension totale de ce que dit Paul, qui ne qualifie aucunement la loi que l’Éternel a instaurée sur le mont Sinaï comme étant une malédiction, mais le supplice auquel Jésus à eu affaire car il est écrit « il est maudit celui qui est pendu au bois » ; ainsi Jésus-Christ a racheté des peuples de toute langue et de toute tribu à travers la malédiction de la loi imposée au poteau qui s’apparente à la crucifixion. Paul parle de la malédiction de la loi dont le Christ nous a ra­che­tés, c’est-à-dire de la peine ou du châtiment stipulé par la loi (verset 10) ; et c’est cette peine, ce châtiment que Jé­sus-Christ a pris sur lui en sa mort comme membre et représentant de notre humanité.

Les commentaires sont fermés.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :